Gâteaux de riz au Daikon

Une des choses les plus admirables de la cuisine chinoise, c'est qu'il existe plusieurs "types" de plats.  Il y a les plats maisons, les plats pour les banquets, les snacks de rue, les spécialités de restaurants, etc...  Et chacun à sa manière, trouve une façon de raffiner les saveurs et de nous surprendre par son originalité et son ingéniosité.  Un de ces types de cuisine que l'on ne connaît que partiellement en Occident est tout ce qui entoure la culture du Dim sum.  Contrairement à ce que la plupart d'entre nous croyons, les dim sum ne sont pas des dumplings (ou raviolis chinois).  C'est dans les maisons de thé du sud de la Chine qu'ils sont d'abord apparus pour accompagner le breuvage emblématique de l'Asie.  Les dim sum définissent en fait tous les plats que l'on peut manger en buvant du thé, dont des dumplings.  Mais on y trouve toutes sortes de plats, sucrés et salés, servis pêle-mêle.  Ce qui veut dire que vous pouvez commander un gâteau, une salade de concombre, des pains vapeurs farcis au porc, une soupe de mangue et pomelo (délicieux!) et des petits rouleaux de farine de riz aux crevettes et vous les faire servir dans cet ordre!  Vous pouvez donc commencer par le dessert et terminer avec l'entrée, mais toujours avec une tasse de thé de votre choix.

Nous vous proposons ce dim sum classique qui met en vedette le daikon, un gros radis blanc.  Ces petits gâteaux peuvent être un excellent accompagnement à un repas de dumplings, mais peuvent aussi surprendre la parenté pour un buffet brunch ou simplement pour accompagner une tasse de thé entre amis (ou une bière, on juge pas...)  Et ne vous laissez pas berner par l'apparente fadeur de cette recette, les combinaisons de saveurs et de textures en font un plat délicieux et étonnant. Vous constaterez sur la photo qu'il y a aussi des gâteaux oranges, c'est que nous avons substitué le daikon pour des carottes car ce sont deux légumes à la texture semblable.  Si vous voulez les faire avec des carottes, sautez l'étape 1 et faites plutôt sauter les carottes au wok avec les autres ingrédients.  Et pour les végétariens, vous n'avez qu'à omettre la saucisse.  La seule chose un peu plus compliqué pour cette recette est de trouver un plat de cuisson, comme un moule à pain ou un plat en pyrex, à la limite une assiette à tarte, qui peut être inséré dans une casserole.  C'est là qu'un wok avec un couvercle peut être particulièrement pratique. La forme évasée du wok vous permettrait d'y déposer aisément un plat rectangulaire ou carré pour la cuisson à la vapeur.  Sinon, assurez-vous d'avoir un plat qui est assez petit pour votre plus grande casserole, vous n'aurez qu'à déposer une assiette à l'envers au fond de votre casserole et de poser le plat par-dessus l'assiette.

Ingrédients

 

1 Daikon de taille moyenne (environ 500-600g), épluché, puis râpé

1 T d'eau

1 cs d'huile de canola ou arachide

4-5 shitake secs, réhydratés dans l'eau chaude pendant 30 minutes, hachés

1 saucisse chinoise, en petits dés

1 cs gingembre, haché

1 oignon vert, haché

1/2 ct huile de sésame grillé

130 g farine de riz (environ 1T 1/4)

1 cs fécule de maïs

1/2 ct sel

1/2 ct sucre

1 pincée de poivre blanc

Sauce Hoisin, pour le service

Préparation

 

1. Dans une grande poêle, porter le daikon à ébullition avec une tasse d'eau.  Laisser mijoter doucement pendant 10 minutes.  Retirer le daikon en laissant le plus possible le liquide dans la poêle.  Placer dans un bol.  Mesurer le liquide restant.  Si nécessaire ajouter de l'eau pour obtenir un total d'une tasse de liquide.  Ajouter le liquide au daikon

 

2. Dans un wok, faire revenir doucement le gingembre, puis la saucisse et les champignons pour environ 2 minutes.  Ajouter l'oignon vert et l'huile de sésame, mélanger et retirer du feu.  Tempérer

 

3. Lorsque le mélange de daikon et de liquide a refroidi, ajouter la farine de riz, la fécule de maïs, le sel, le poivre blanc et le sucre dans le bol.  Bien mélanger jusqu'à ce que tous les ingrédients secs soit bien humides et que le tout ait une texture ressemblant à un appareil à crêpe. Ajouter le mélange de saucisse, champignons et oignons au bol.  Bien incorporer et laisser reposer une quinzaine de minutes.

 

4. Bien huilé votre moule (plat en pyrex ou moule à pain), bien mélanger l'appareil, puis verser dans le moule.  Verser de l'eau dans le fond de votre wok et déposer votre moule sur un support conçu pour la cuisson vapeur ou sur une petite assiette retournée.  Couvrir et cuire à la vapeur pendant 50 minutes.

 

5. Retirer le moule du wok et laisser refroidir pour 30 minutes.  Passer un couteau sur les contours du gâteau.  Retourner le moule sur une planche à découper.  Le gâteau de riz devrait se démouler facilement. Découper le gâteau en tranche avec un couteau que vous mouillez entre chaque coupe pour éviter que le gâteau ne colle au couteau.

 

6. Dans une poêle en fonte ou anti-adhésive, faire revenir les tranches dans quelques cuillères à soupe d'huile en évitant de trop les manipuler.  Lorsqu'un côté est bien coloré (environ 2 minutes), le retourner et griller l'autre côté.

 

7.  Servir aussitôt avec de la sauce hoisin pour y tremper les tranches.  Vous pouvez faire le gâteau à l'avance et ne faire griller les tranches qu'à la dernière minute.  Les tranches de gâteau se conservent aisément quelques jours au réfrigérateur.  Il suffit pour les réchauffer, de les griller à la poêle.