Les déjeuners en Asie ne ressemblent en rien à nos déjeuners nord-américains où le sucre règne.  En Asie, point de confitures, chocolatines, céréales dans le lait ou yogourt au miel.  En fait, la soupe est le déjeuner par excellence, surtout en Asie du sud-est.  Et ne croyez pas que les petits pots remplis de piments, d’ail frits ou d’oignons marinés restent dans le garde-manger.  On parfume allégrement les plats comme on le fait le reste de la journée.  Malgré le climat tropical, les matins peuvent être assez frais et comme les bâtiments sont rarement isolés et encore moins chauffés, un bon bol de soupe fumante le matin est un gage de réconfort pour partir la journée du bon pied.

 

Cette soupe à base de riz et de porc est incroyablement simple, mais n’en est pas moins délicieuse.  Elle est parfaite pour utiliser les surplus de riz de la veille.  Je vous conseille de faire votre propre bouillon à base d’os de porc, mais pour vous faciliter la vie, vous pourriez tricher un peu et le faire avec un bouillon du commerce (porc ou poulet).  Si vous chercher un peu d’exotisme, pourquoi ne pas essayer de préparer tous les ingrédients la veille et de cuire le tout pour le déjeuner (vous devez avoir une trentaine de minutes devant vous).  Sinon, cette soupe est assez succulente pour être savourée à toute heure de la journée (ou de la nuit).  Voici une version inspirée par une soupe que nous avons mangé au déjeuner à Bangkok

2 portions

 

 

Ingrédients

 

Boulettes

250 g de porc haché

1 bâton de citronnelle, haché

1 ct de poivre noir, moulu

2 gousses d’ail, écrasées

1 cs sauce soya claire

 

Soupe

1 L bouillon de porc thaï

1 T de riz jasmin cuit (½ T avant la cuisson)

1 carotte, coupée en cube

¼ T maïs en grains

¼ T pousses de bambou, tranchées

1 cs sauce poisson

1 cs sucre

1 ct poivre noir, moulu

2 ct ail frit

2 cs coriandre fraîche, hachée

¼ T céleri chinois, haché (optionnel)

2 ct piment sec, moulu (optionnel)

4 oignons verts, hachés

 

Ail frit

1 tête d’ail, tranchée finement

½ T d’huile de canola, arachide ou tournesol

Préparation

 

Ail frit

 

1- Verser l’huile et l’ail dans un wok ou une poêle froid.

 

2- Faire chauffer l’huile à feu moyen-élevé.  On ne veut pas une chaleur trop forte, seulement un léger crépitement.  Brasser constamment, jusqu’à ce que l’ail commence à dorer.

 

3- Retirer du feu avant que l’ail soit complètement doré.  La cuisson se terminera avec la chaleur résiduelle de l’huile.

 

4- Transférer dans un plat hermétique. Peut se conserver plusieurs mois à température ambiante.

 

 

Soupe

 

1- Dans un bol, mélanger le porc, la citronnelle, l’ail écrasé, le poivre noir et la sauce soya.  Avec les mains légèrement huilées, façonner des boulettes de la taille d’une balle de ping-pong.

 

2- Pendant ce temps, réchauffer le bouillon dans une casserole.  Lorsque le bouillon mijote, ajouter les boulettes et la carotte coupée.  Poursuivre la cuisson 4-5 minutes.

 

3- Ajouter le riz, le maïs et les pousses de bambou.  Laisser mijoter 2-3 minutes supplémentaires.

 

4- Lorsque le riz commence à se défaire et que le bouillon semble épaissir, ajouter la sauce poisson, le sucre, le poivre noir, les oignons verts et le céleri chinois.  Brasser quelques secondes.

 

5- Servir la soupe dans de grands bols et garnir de coriandre, de piments et d’ail frit (avec un peu d'huile) au goût.  Vous pouvez ajuster le sel en ajoutant de la sauce poisson.

Khao Tom (Soupe au riz)

Pour faire votre propre bouillon, consultez la page sur les bouillons, sur Wok ton way up!