Soupe à la Betterave (Canh Cu Den)

La réputation de la soupe Pho vietnamienne a dépassé depuis longtemps les frontières du pays.  Pourtant, malgré sa popularité, ce n'est pas la "Phò" que l'on retrouve le plus souvent dans les cuisines des familles vietnamiennes.  Cet honneur revient plutôt à la soupe "Canh", qui se décline en des variations infinies.  Les soupes Canh sont faites à partir de bouillon clair et garnies d'ingrédients simples et frais.  Elles sont généralement peu assaisonnées et accompagnent d'autres plats pour en faire un repas complet.  Un peu à la manière des Chinois, les Vietnamiens aiment bien servir une soupe parmi d'autres plats comme des salades ou des sautés et bien sûr du riz.  La soupe sert souvent de rince-papilles ou pour terminer le repas en rinçant son bol de riz.

 

Les soupes Canh sont régulièrement faites avec un bouillon de poulet ou de porc, ou bien simplement avec l'eau de cuisson de légumes bouillis pour une autre utilisation.  La recette que nous vous proposons ici met en vedette les betteraves, un légume peu répandu en Asie, mais qui a réussi à faire sa place au Vietnam qui lui confère de nombreuses vertus pour la santé.  Cette recette est traditionnellement préparée avec des côtes de porc qui sont bien colorées dans l'huile avant d'être bouillies pour faire un délicieux bouillon auquel on ajoute des betteraves, des pommes de terre et d'autres légumes de saison.  Pour bien profiter des légumes d'automne, nous vous proposons plutôt ici une version qui s'inspire des traditions bouddhistes qui se sont traduites par le développement d'une cuisine végétarienne qui transforme les cuisines nationales de la plupart des pays d'Asie.

 

Nous vous conseillons donc de faire cette recette avec un bon bouillon de légumes maison, mais vous pouvez aussi utiliser un bouillon du commerce ou même tricher avec un bon bouillon de poulet maison.  Nous suggérons ici quelques légumes qui s'agencent bien en saveur et texture, mais libre à vous de préparer cette soupe avec vos légumes préférés ou ceux qui sont apparus dans votre panier bio:  chou-rave, céleri-rave, rabiole, courgette, courge, chayotte ou champignon, à condition d'y mettre des betteraves et des pommes de terre.  De plus, avec les fèves de soya fraîches, vous avez une soupe repas qui peut faire un excellent souper léger ou comme un plat parmi d'autres pour un repas vietnamien plus classique.

2 portions

Ingrédients

 

1 L de bouillon de légumes maison ou du commerce

500 mL d'eau

1 grosse betterave, pelée et coupée en demies-rondelles

1 ou 2 carottes, pelées et coupées en rondelles

2 à 4 pommes de terre blanches, coupées en gros cubes

1 petit daikon, pelé et émincé en fines rondelles

1 gros oignon blanc ou jaune, émincé en fines rondelles

Quelques feuilles de chou Nappa, émincées

Quelques tranches de gingembre (facultatif)

1/2 T fèves de soya fraîches ou congelées (Edamame)

Poivre au goût

Sel au goût

Une poignée de feuilles de coriandre à dents de scie (voir note), ciselées

Une poignée de feuilles de basilic thaï, ciselées

Nous aimons bien utiliser la coriandre en dent de scie dans la soupe car elle résiste mieux à la chaleur et sa saveur s'estompe donc moins rapidement.  Vous pouvez utiliser de la coriandre classique, mais il vaut mieux alors la servir dans un plat et inviter les convives à l'ajouter à leur bol à la dernière minute pour bien apprécier son parfum.

Préparation

 

Dans une casserole, amener à ébullition le bouillon et l'eau.

 

Ajouter les légumes en fonction de leur temps de cuisson, donc commencer avec les betteraves, les tranches de gingembre, les carottes et les pommes de terre.

 

Après une dizaine de minutes, ajouter le daikon, l'oignon, le chou et les fèves de soya.  Poursuivre la cuisson 5 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

 

Ajuster en ajoutant du sel et du poivre.  J'aime poivrer généreusement ce plat car le poivre se marie bien aux arômes de la betterave, mais poivrez en fonction de votre goût.

 

Retirer du feu et parsemer des herbes ciselées.  Servir aussitôt.