Tofu Aigre-Doux aux piments

Voici un plat qui sort des sentiers battus, et pourtant il est super populaire partout en Chine où il est souvent servi pour le déjeuner.  C’est d’ailleurs dans la rue où on le trouve le plus facilement, alors que les Chinois attrapent un bol en se rendant au travail.  Le tofu est cuisiné à la maison, la veille, et servi encore chaud.  La beauté de ce plat est qu’il est facile à adapter selon vos goûts et qu’à l’exception du tofu et des oignons verts, ce sont tous des ingrédients qui  se conserve très longtemps, donc si vous avez déjà acheté quelques sauces et condiments un peu étranges pour faire nos recettes, vous avez probablement déjà tout ce qu’il vous faut.  Nous vous proposons une version inspirée par ce qu’on trouve dans les rues de Chengdu, au Sichuan.  Parfait pour les semaines pressées ou pour les lunchs improvisés, d’autant plus qu’il n’y a presque pas de manipulation nécessaire et presque pas de vaisselle non plus.  C’est végé, c’est santé, c’est simple, c’est frais et surtout c’est délicieux, que demander de plus ?

 

Pour ceux qui ne connaissent que le tofu ferme, le tofu soyeux peut surprendre.  Sa consistance ressemble à celle d’une crème caramel, ce qui fait qu’il est impossible de le couper en morceaux ou de le faire sauter.  Donc, ce n’est pas un plat où le tofu est un substitut de la viande, mais bien un plat où sa texture et sa grande polyvalence dans la combinaison des saveurs sont mises de l’avant.  Le secret est donc de bien aromatiser et de ne pas omettre les garnitures croquantes qui apporteront un contraste essentiel.  Les fèves de soya rôties sont de plus en plus facile à trouver, particulièrement dans les épiceries en vrac.

 

C’est une belle recette pour découvrir la richesse des mariages aromatiques de la Chine, où l’aigre, le salé, le sucré, le piment, l’umami et l’amertume s’harmonisent dans un ballet gustatif sagement dosé.  Bref, n’hésitez pas à remplir votre panier d’épicerie d’ingrédients inconnus, car au final, le véritable voyage se vit autant dans le trajet que dans la destination finale.

2 portions

 

Ingrédients

 

300g Tofu soyeux

1 cs vinaigre noir du Shaanxi (ou vinaigre de Chingkiang)

1 cs Sauce soya claire

2 cs Bouillon de poulet chinois (facultatif)

½ ct sirop d’érable (ou sucre blanc)

2 cs huile de piment

1 ct huile de sésame

1 oignon vert, en fines rondelles

½ ct fleur d’ail fermentée

1 cs de Zha Cai, haché finement

1 pincée de sel

 

Garniture

1 oignon vert, en fines rondelles

1 cs de Zha Cai, haché finement

1 généreuse poignée de nouilles frites (style Chow Mein)

2 cs fèves de soya grillées, salées

1 pincée de poivre de Sichuan grillé, moulu

Pour trouver tous ces ingrédients, consultez notre lexique dans Wokipédia ou notre dossier sur les épiceries asiatiques!

Préparation

 

Dans une casserole, faire bouillir de l’eau et saler légèrement.  Avec une cuillère, prendre de gros morceaux de tofu et les déposer dans l’eau.  Laisser l’eau frémir pendant 5 minutes.

 

Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients (sauf les garnitures) dans un bol.

 

Récupérer le tofu avec une cuillère trouée pour bien égoutter.  Déposer dans le bol et mélanger en découpant les morceaux de tofu en plus petits morceaux, gros comme une bouchée.  Répandre les garnitures et servir avec du riz jasmin et un plat de légumes ou seul pour un petit repas express.  Déguster avec une cuillère.